Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Apprendre et partager

Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede orfeo_monteverdi le Sam 20 Aoû 2022 11:38

(je retrouve cette digression partagée ailleurs, mais pas encore ici)

CONCERNE:
Appareils très lourds, au sol, qu'il faut déplacer (pas exhausser sur un support plus haut).

OBJECTIF:
opérer de petits déplacements par incréments de 5 à 10 cm, sans mettre aucune force sur le dos!

DESCRIPTION du mouvement:
- faire le portage à 4 pattes, entièrement avec la ceinture scapulaire (épaules), pas pelvienne (donc jambes...et dos)
- mettez-vous à quatre pattes, en chien de fusil, bras tendus.
- Gardez une main à plat au sol, bras tendu (=bras d'appui). Placez l'autre sous l'appareil, bras tendu (=bras soulevant).
- SANS FLÉCHIR LE BRAS soulevant, faites "basculer" en "levant" la ceinture scapulaire (les épaules, quoi), afin de soulever légèrement l'appareil, bras tendu, et le faire avancer de 5 cm: le poids se répartit ainsi sur le réseau de nombreux muscles et de tendons de l'épaule (à bien contracter/raidir), et sans fléchir le bras soulevant, sinon le poids se met sur 2 tendons seulement (biceps).
- [si nécessaire reposer les genoux sur un coussin placé au sol]
- [éventuellement, protéger la main d'un vieux gant s'il y a des ailettes de refroidissement coupantes sur le bord d'un amplificateur p.ex].

En pratique,
- à deux, même avec l'aide d'une personne faible ou fragile du dos, on peut fait avancer l'appareil en movement rectiligne, par petits incréments de 5 à 10 cm. Prends du temps, mais très sécurisant pour le dos.
- tout seul, possible aussi, mais on procède par petits mouvement rotatifs (l'axe de rotation étant un des pieds de l'appareil). Chaque petit mouvement rotatif fait donc dévier l'appareil de sa "trajectoire"; on rectifie alternativement après chaque mouvement en allant se placer du côté opposé, et on effectue mouvement rotatif symétrique au précédent, qui rétablit l'appareil dans sa "trajectoire". Coup après coup, l'appareil avance peu à peu (c'est encore plus lent, mais le manipulateur, seul, ne prend aucun risque pour son dos).

Orfeo
Tableau des concerts classique, outil inédit en Belgique | Plus que qques jours pour les Promos de dingue jusqu'au 30 novembre au tout nouveau Namur Concert Hall (complexe Grand Manège), l'une des meilleures acoustiques d'Europe!! A découvrir!!
Avatar de l’utilisateur
orfeo_monteverdi
Membre averti
 
Messages: 405
Inscription: Lun 2 Déc 2013 14:50

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede jpspock le Lun 22 Aoû 2022 23:20

Bien plus simple, il existe des patins qui suivant leurs diamètres te permettent de déplacer des meubles très lourds. Tu peux les trouver dans tous les bricos. J’en ai mis sous les plaques de granit qui supportent les sasha, donc près de 160kg, et cela fonctionne ;-)
jpspock
Membre averti
 
Messages: 475
Inscription: Lun 20 Juin 2011 19:16

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede grisou le Mar 23 Aoû 2022 09:59

jpspock a écrit:Bien plus simple, il existe des patins qui suivant leurs diamètres te permettent de déplacer des meubles très lourds. Tu peux les trouver dans tous les bricos. J’en ai mis sous les plaques de granit qui supportent les sasha, donc près de 160kg, et cela fonctionne ;-)


Image

Image
Ne confondez pas ma personnalité et mon attitude. Ma personnalité est qui je suis, et mon attitude dépend de qui vous êtes.
Avatar de l’utilisateur
grisou
Modérateur
 
Messages: 6641
Inscription: Mar 23 Fév 2010 22:22
Localisation: Ottignies

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede VEYS le Mer 24 Aoû 2022 12:23

Quelle idée de vouloir déplacer des charges lourdes sans outils adéquat ?

A défaut d'un diable, je préconise toujours les planches à roulettes.
Avec un peu d'habitude, il est très facile de placer l'objet sur celles ci et de le retirer.

Hé oui, comme on dit chez les déménageurs, on est chez les "pro" :lol:

En plus, si tu recherches un positionnement idéal pour des enceintes, c'est très pratique.
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre émérite
 
Messages: 2519
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede orfeo_monteverdi le Jeu 25 Aoû 2022 20:43

Il y a des moments ou des situations où on n'est pas outillé. Où on se retrouve "à mains nues".
C'est là qu'on prend des risques pour son dos.

Le mouvement décrit plus haut, en chien de fusil, à 4 pattes, permet à 2 personnes de plus de 70 ans, sans le moindre effort avec le dos, ni le moindre risque, de déplacer par incréments un objet lourd.
Parce qu'il faut le déplacer, et qu'on n'a pas de patins, ni de plaque de granit avec patins, etc.
(et pour le déplacement duquel leur diable pliable utilisé pour les courses ne suffit pas).

Le diable.
J'en ai un (suis pas fou). Très pratique, pliable, se met dans le coffre de la bagnole. Et se déplie en 3 clics-clacs pour éviter de porter des packs de bouteilles d'eau, des charges lourdes, etc.
Image
MAIS: si le poids max supporté est de 50Kg, l'ampli fait 45Kg. Vous "tentez", mais vous sentez le fléchissement peu rassurant du diable => vous raccrochez. Donc, vous vous retrouvez "à mains nues", sans outil.

Les planches à roulettes,
très bien. Mais on fait comment pour faire monter dessus un ampli de 40Kg sans prendre de risque pour son dos?
C'est peut-être une étape très brève. Mais un <!!CLAC!!> dans le dos n'a pas besoin d'1/2h pour survenir. Ça arrive d'un coup. Puis, dans la vie de votre dos, il y a un AVANT, et un APRÈS. Et après, il est trop tard.
S'y prendre comme sur le dessin de gauche est suicidaire. Voici pourquoi, ce n'est que de la physique appliquée:
Image
À gauche, la pression est de 110Kg/cm² à cause de l'effet levier, évidemment.
Mais il est possible d'éviter MÊME la posture de droite, qui met quand même toute la force (en Newton) sur les disques inter-vertébraux: voir le mouvement à 4 pattes, en chien de fusil (il est original, donc impossible de vous trouver une seule image).

Les patins,
oui, super idée, qui s'impose d'elle-même.
Mais:
- hors de question de coller des patins à son ampli préféré (ils disent que la colle est extra-forte !). Donc on utilise alors une:
- plaque de granit. Oui mais on fait comment pour y coller les patins? On la soulève. Combien pèse-t-elle? Dépendant de la taille et épaisseur, 20 à 30Kg - GASP!!
Donc retour au point de départ: SOIT on soulève "au moins mal" (càd comme sur le dessin de droite, ci-dessus) et on met 20 à 30Kg sur son dos (bien droit), et pas plus car on n'amplifie surtout pas la charge par effet elvier - et on croise les doigts...
SOIT on se met à 4 pattes, une main à terre; de l'autre, on lève la plaque (pas facile à prendre d'ailleurs) jusqu'à la stabililser sur sa tranche (on installe un contrefort de l'autre côté, une pile de gros livres p.ex). Une fois stabilisée à la verticale, on colle les patins. Pas 1 Newton de force sur le dos. Soulevage par les bras.

Le but de ce mouvement particulier (que j'ai imaginé, étant un jour face à une telle situation), est d'éviter toute prise de risque pour le dos, même par une manipulation intermédiaire brève: les accidents peuvent survenir à toute étape, sans prévenir.

Bref, il y a toujours des étapes où on mets son dos en danger car les outils ne sont pas encore tous en place (diable, patins, granit, etc).

Le mieux est évidemment de ne devoir rien soulever du tout.
(Ou de disposer d'une escouade de larbins soulevants si on est un riche satrape ;-)

PS: je vous rassure, mon dos va bien ;-)
Avatar de l’utilisateur
orfeo_monteverdi
Membre averti
 
Messages: 405
Inscription: Lun 2 Déc 2013 14:50

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede VEYS le Ven 26 Aoû 2022 16:08

L'utilisation d'un diable comme d'une planche à roulette ne demande pas de soulever la charge.
Le principe est de l'incliner pour y glisser la planche en biais et de faire levier ensuite.

Je l'ai vécu avec l'Imperial d'Alain Volondat :P

Concernant les patins, tous ne sont pas autocollants. Ils possèdent une face glissante et une autre antidérapante.

Une solution très simple est celle des roulettes indépendantes que tu places grâce à un petit levier et çà existe aussi pour les patins.
https://www.youtube.com/watch?v=iNIeyHXrYQs&t=6s

Et à 70 ans, on ne manipule plus un ampli de 40kg, on a compris que l'amplification à découpage est tout aussi qualitative ;-) :lol:
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre émérite
 
Messages: 2519
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede orfeo_monteverdi le Sam 27 Aoû 2022 16:08

VEYS a écrit:Et à 70 ans, on ne manipule plus un ampli de 40kg
Étant pourtant beaucoup plus jeune, je ne voudrais pas même manipuler mon ampli de "seulement" 20Kg :-D
Mais comme je n'ai récemment pas eu le choix, j'ai dû être imaginatif, d'où le principe de reporter chaque Newton de la force exercée sur la ceinture scapulaire (épaules), suivi de mouvement de bascule bras tendu (décrit ici), et surtout pas sur le dos. Résultat: rigoureusement rien senti.

VEYS a écrit:Une solution très simple est celle des roulettes indépendantes que tu places grâce à un petit levier et çà existe aussi pour les patins.
https://www.youtube.com/watch?v=iNIeyHXrYQs&t=6s
Je n'avais évidemment pas les petits patins à roulettes accompagnés du levier, très pratique. Merci pour ce partage.
- Attention toutefois, le magasin en ligne renseigné par le posteur de la vidéo YouTube est très probablement un fake, une arnaque (tous indices réunis: aucune adresse physique mentionnée pour le siège social, etc)
- Sur Amazon, voir les avis, contrastés (idée très bonne, la réalisation semble perfectible; surtout: ne fonctionne pas/mal avec les objets déjà surélevés, il faut alors recourir à des cales ad hoc)

VEYS a écrit:[...] on a compris que l'amplification à découpage est tout aussi qualitative ;-)
Je n'ai pas encore comparé mon ampli de classe A/B de 20Kg à mon classe A+D, de 6Kg. Il faut...manipuler le permier pour l'amener là où se trouve le second! :(

Je trouve que le plus "économique", et parfois même le plus écologique (sauf si c'est un classe A), est encore de garder ce qu'on a si c'est de grande qualité. J'essaie de résister à la "remplacite" (mais je comprends que les pros, eux n'ont parfois pas le choix, vu les gains considérables en poids et en encombrement à la clé).


VEYS a écrit:L'utilisation d'un diable comme d'une planche à roulette ne demande pas de soulever la charge.
Le principe est de l'incliner pour y glisser la planche en biais et de faire levier ensuite.
Je vois bien ce que tu veux dire. Ça marche en effet pour des objets plus verticaux, dont le centre de gravité est plus haut, on peut les incliner facilement (armoire, frigo, ou...une "valise" Mark Levinson). Malheureusement, pour des objets plus horizontaux, dont le centre de gravité est plus bas (un ampli de puissance stéréo "classique"), il faut d'abord les soulever d'un côté (l'autre reste au sol) pour les incliner:

On peut incliner en effet, sans se péter le dos, une "valise" Mark Levinson en le basculant latéralement, et glisser ensuite un planche à roulettes.
Image

Mais presque tous les amplis de puissance stéréo "classiques" ont un centre de gravité trop bas pour pouvoir être basculés latéralement (afin d'être inclinés sans risque pour le dos). Donc glisser quoi que ce soit dessous requiert de les soulever de qques centimètres. Donc implique de se prendre 20Kg voire plus, soit dans le dos, soit uniquement dans les épaules comme indiqué dans le 1er post, chacun son choix). Et le petit levier indiqué plus haut ne pourra servir ici, car ces amplis sont déjà tous surélevés de qques centimètres par des pieds (il faut alors construire des cales ad hoc, pourquoi pas).
Dans le meilleur des cas, il y a des poignées arrière:
Image

(purée, pourquoi j'ai pas des valises mono Mark Levinson, moi? La vie serait si simple...)

VEYS a écrit: Je l'ai vécu avec l'Imperial d'Alain Volondat [Reine Elizabeth]

Tu veux donc dire cette soirée de délire, 1983 (moi j'étais enfant...).
Qu'as-tu donc déplacé...sur planche à roulettes? Son Steinway?
Tableau des concerts classique, outil inédit en Belgique | Plus que qques jours pour les Promos de dingue jusqu'au 30 novembre au tout nouveau Namur Concert Hall (complexe Grand Manège), l'une des meilleures acoustiques d'Europe!! A découvrir!!
Avatar de l’utilisateur
orfeo_monteverdi
Membre averti
 
Messages: 405
Inscription: Lun 2 Déc 2013 14:50

Re: Déplacer un appareil lourd sans risque pour le dos

Nouveau messagede VEYS le Lun 12 Sep 2022 14:55

orfeo_monteverdi a écrit:
VEYS a écrit: Je l'ai vécu avec l'Imperial d'Alain Volondat [Reine Elizabeth]

Tu veux donc dire cette soirée de délire, 1983 (moi j'étais enfant...).
Qu'as-tu donc déplacé...sur planche à roulettes? Son Steinway?


Non, un concert en 1985 si je me souviens bien.
Il était venu au théatre où je travaillais pour un concert des pièces courtes de Satie.
Il possédait son propre Bossendörfer "Imperial" et une camionnette adaptée et en tant que régisseur, je donnais un coup de main pour l'installation entre l'entrée et le plateau.

Et oui, on transporte un piano sur des planches à roulettes !

Petites photos du principe :
https://www.piano-pianos.com/demenagement.html

sur certains, il n'y a pas un luge comme montré, mais deux montants qui se fixent sur le coté.
Et si on est assez (fort) il ne faut pas de tréteau pour retirer le premier pied avant de le basculer.
On tient le piano droit (ce qui est un comble pour un piano à queue :lol: )
Tout plan subjectif transite par un objectif !
Système HDG - Hétéroclite, Dépareillé et Gouailleur !
Avatar de l’utilisateur
VEYS
Membre émérite
 
Messages: 2519
Inscription: Mer 24 Fév 2010 13:09


Retourner vers Savoir, découvertes et expériences

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron